Agevillage

Des professionnels font un appel aux familles

Ne plus être complice de l'injure faite aux vieux - devenir Alliés.


Partager :

Le malaise des professionnels est grandissant. Malgré la canicule, la CNSA (Caisse nationale solidarité et Autonomie financée par un jour férié qui pourraitdangereusement clore le débat !), un effort de l'Assurance maladie pour ce secteur médico-social en 2004, les premiers moyens débloqués ne sont pas encore concrètement arrivés sur le terrain.Or il va falloir une certaine énergie aux professionnels pour convaincre les financeurs publiques de débloquer les crédits votés en 2004. Et ce dans un environnement technicisé, aux textes ardus, très restrictifs et démotivants (ex. + 1.54 % d'augmentation annuel fixé dans la dernière circulaire, création de 10 000 places d'éhebergment quand les estimations sont largement supérieures).Les professionnels souffrent quotidiennement sur le terrain, certains se sentent épuisés et surtout démoralisés.Ils se sont tus longtemps, trop longtemps.Selon Claudy Jarry, le nouveau président de la FNADEPA, "dans la plupartdes strutures d'accueil pour personnes âgées en France, le fonctionnement de base est un fonctionment de crise. Pour lui, la canicule n'a fait que révéler au grand public un des paroxysmes comme ceux d'une épidémie de grippe ou de gastro-entérite... que subissent les résidents et les professionnels.De nombreux personnels se savent maltraitants.La FNADEPA insiste : les personnels ne peuvent et ne veulent plus travailler dans des conditions en contradiction avec les valeurs qui fondent leur métier.A trop se montrer raisonnables, ils sont devenus complices de l'injure faite aux vieux.Dans ce contexte et en conclusion du congrès national de la FNADEPA à Brive laGaillarde les 18 et 19 mars, Geneviève Laroque présidente de la FNG : Fondation Nationale de Gérontologie, leur a proposé de ne plus s'auto-censurer :
  • affirmer les besoins,
  • les marteler pour finir par les faire partager par les financeurs... et donc les familles.
  • Le concept d'"alliés" est posé.Agevillage l'a évoqué dans son dernier conseil d'orientation le 11 mars dernier.Concrètement, dans une société qui ne voit pas une réalité, qui l'écarte, l'occulte... les professionnels sont aujourd'hui les premiers porte-parole des vieux fragiles, malades, en situation de handicaps, avec le CNRPA et ses CODERPA départementaux.Les résidents et leurs familles, pourtant premiers financeurs des structures, sont peu entendus.Agevillage souhaite donc proposer cette alliance objective de partenaires dans l'intérêt des plus vieux et des plus fragiles d'entre nous.Un FORUM vous est ouvertà ce sujet.N'hésitez pas à nous contacter si des actions, des initiatives vous tentent !Nous commençons à en avoir quelques unes en tête chez agevillage que nous égraineront au fur et à mesure de nos actualités hebdomadaires.



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -