Agevillage

La chronique de Jocelyne Wrobel, directeur adjoint solidarité famille, au Conseil général de Côte d'Or

A PROPOS DE LUTTE CONTRE LA MALTRAITANCEDES PERSONNES AGEES


Partager :

Fin mars, le Ministre Délégué aux Personnes Agées a présenté une communication relative à la lutte contre la maltraitance des personnes âgées et a rappelé, à ce titre, que depuis novembre 2002, a été installé un comité de vigilance contre la maltraitance des personnes âgées et qu’un programme, arrêté en janvier 2003, met en oeuvre la volonté du gouvernement et des acteurs deterrain du champ gérontologique de lutter contre ce problème de société.

La lutte contre la maltraitance

Depuis plusieurs années, d’importants efforts sont faits tant par les institutions publiques que par les associations, professionnels et bénévoles, afin de lutter contre la maltraitance des personnes âgées de quelque nature qu’elle soit.La campagne lancée par le Secrétariat d’Etat aux Personnes Agées a pour objectif de :

  • sensibiliser les différents acteurs à domicile comme en établissement,
  • d’accroître la capacité à repérer les situations potentiellement génératrices de maltraitance,
  • de mettre en oeuvre un dispositif de prévention.
  • Outre le renforcement des moyens mis à la disposition des services et établissements, le rappel des mesures de contrôle, le Secrétariat d’Etat propose un système de réception téléphonique des signalements qui s’appuiera sur les Centres Interministériels de renseignement administratif.Comme dans bien d’autres départements, il existe en Côte-d’Or une antenne ALMA chargée d’être à l’écoute des personnes âgées ou de leurs familles et d’aider à la résolution des cas de maltraitance.

    Des plaintes nouvelles

    On sait bien que tous les cas de maltraitance n’arrivent pas dans ces antennes et que leur connaissance chemine par des voies diverses.A ce titre, les départements et les DDASS sont souvent sollicités. C’est ainsi, que récemment, j’ai moi-même été saisie de plaintes toutes nouvelles. Il s’agit de familles qui viennent demander s’il est normal que, dans les établissements sanitaires, leur parent âgé qui n’est pas incontinent, soit obligatoirement muni de protections contre l’incontinence... en cas d’hospitalisation.La première fois que j’ai été saisie d’une telle plainte, j’ai pensé qu’il s’agissait d'un cas particulier... Saisie à nouveau à plusieurs reprises, il ne peut plus s’agir de hasard...Il semblerait que les personnes âgées hospitalisées soient vivement incitées, dans certains établissements sanitaires, à ne pas appeler le personnel lorsque le besoin se fait sentir d’aller aux toilettes. Elles seraient mêmes vivement incitées “à se laisser aller” et à ne pas “sonner”...En matière de respect de la dignité des personnes âgées, nul doute, on peut mieux faire... et pas seulement dans les établissements d’hébergement.La bien-traitance des personnes âgées est manifestement un domaine perfectible aussi dans le champ sanitaire.Si celui-ci ne dépendait pas du champ de compétence de l'ancien Secrétaire d’Etat aux Personnes Agées... le nouveau Ministre Délégué aux personnes âgées est maintenant sous la tutelle du Ministre de la Santé.Espérons que son message sur la maltraitance-bientraitance sera alors entendu... partout où c’est nécessaire.Vous souhaitez réagir, apporter un commentaire, un témoignage...Conctatez-nous.



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -