Agevillage

Adapter son logement avant la dépendance

Confort et ergonomie


Partager :

Les personnes de 50-60 ans constituent la génération pivot qui pourrait (devrait) se motiver pour adapter son logement aux futurs handicaps du grand âge.Cette injonction lancée par Jean-Yves Ruaux et les intervennants des Rencontres Seniorscopie.com /Notre Temps le 4 mai 2004, est fondée sur les caractéristiques de cette génération : une vitalité physique et psychique indéniable, des revenus, le départ des enfants, une espérance de vie de plus de 20 ans à 60 ans...Or les freins culturels sont réels et persistants. Aux Etats-Unis, l'association des retraités (AARP) a découvert que seuls 20% des plus de 50 ans étaient prévoyants.Ils pensent qu'ils auront encore les moyens intellectuels et physiques "plus tard" de s'occuper des ces aménagments, sinon, ils sont fatalistes.

Adapter son logement en quelques points

Brigitte Chaline, consultante en secteur hospitalier conseille des approches simples et pragmatiques, bien avant les déclinaisons de la domotique (balises, télé-assistance, télé-surveillance) qui doivent allier sécurité ET liberté.

  • Etablir un diagnostic des sols pour éviter les chutes : supprimer les tapis, les sols glissants (cuisine, salle-de-bain, cours...)
  • Rendre les pièces accessibles aux situations de handicap :- réinstaller sa chambre de plain-pied, - rendre les étages accessibles (monte-escalier, élévateur vertical soit mini-ascenseur),- portes et débattements suffisamment importants pour le passage d'un fauteuil (150 cm de large ou de diamètre, pour permettre au fauteuil de tourner sur lui-même)- rampes, télécommandes
  • Réfléchir à l'ergonomie des équipements, des matériels, car on perd jusque 20 cm de taille en vieillissant et la vie en fauteuil fait revoir les hauteurs et l'accès des rangements, des placards... Les systèmes sur crémaillère restent chers.Dans la salle de bain, la douche avec syphon au sol, siège fixe... est largement privilégiée à la baignoire même avec porte latérale (car on attrape froid le temps que la baignoire se remplisse ou se vide)Quant à la cuisine, les équipements électriques restent conseillers au regard des équipements au gaz.Il est recommandé de vérifier la qualité des matériels, équipements et des entreprises de services qui doivent aujourd'hui respecter des normes CE, NF, ISO 9999 (produits d'aides à la vie).Les centres d'information (CICAT, ESCAVIE) sont disponible dans l'barèmes des aides nous est parvenue.



  • mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -