Agevillage

Direction d'établissement

La fonction de direction : en cours de dévalorisation ?


Partager :

La Fédération Nationale d’Associations de Directeurs d’Etablissements et Services des secteurs sanitaire, social et médico-social (FNADES) veut "être entendue, et reconnue comme interlocuteur représentatif de la fonction du Direction dans le secteur social, sanitaire et médico-social."Dans cet objectif, la fédération sollicite une rencontre avec les syndicats employeurs "afin de faire valoir le droit induit par la fonction de directionet par la nouvelle homologation du CAFDES."La FNADES qui regroupe 22 associations nationales, régionales et départementales déclare, dans un récent communiqué de presse, que "la récente homologation du CAFDES au niveau 1 et les prises de position des divers syndicats employeurs, posent toute la question de la place, de l’identité des directeurs." etprécise être déterminée à ne pas laisser sans suite le débat que nécessitent ces diverses prises de position. "Alors qu’il paraît évident qu’au regard de la complexification de l’environnement administratif, juridique, législatif actuel, les associations ne peuvent que se féliciter de pouvoir s’appuyer sur des professionnels formés et compétents, la FNADES s’étonne de la frilosité constatée des syndicats employeurs à leur appliquer ne serait-ce que la convention collective. précise le communiqué.La FNADES prend notamment pour exemple, un courrier adressé aux associations par un syndicat, le SNASEA, qui "énonce les précautions à prendre pour ne pas avoir à payer les titulaires de ce diplôme au niveau de leur qualification, corroborée par l’ambiguïté de la position du S.O.P..""Notre fédération ne peut accepter de laisser dévaloriser la qualification des directeurs issus de quelques filières que ce soit. Le fait d’exiger une compétence certifiée, sans la rémunérer, constitue un outrage aux professionnels. Le directeur est certes un salarié à part entière, le plus en lien avec le conseil d’administration. Ne devient-il pas, face au modèle de management associatif sous-tendu par les positions actuelles des syndicats employeurs, un salarié entièrement à part."Selon la FNADES, "Les directeurs ont la certitude que la chasse aux canardsest ouverte depuis longtemps. Pour s’en convaincre il suffit d’observer les difficultés rencontrées pour faire aboutir l’insatisfaisant avenant 265 de la CCNT 66, de constater le nombre croissant de Directeurs licenciés par leur association."



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -