Agevillage

Création de l'Association Francophone de Gériatrie et Gérontologie

Première assemblée générale à Tunis


Partager :

L’Association Francophone de Gériatrie et Gérontologie (AFGG) vient d'être créée et a tenu à Tunis son assemblée générale constituante le 29 avril 2004.Cette première assemblée a eu lieu au cours du Congrès Francophone de Gériatrie et Gérontologie de Tunis.

Sous l'égide du professeur Franco

Le conseil d'administration comporte une vingtaine de membres de différents pays francophones comme la Suisse, la Tunisie, la France, la Belgique, le Québec, le Maroc, le Sénégal, le Mali, ou le Burkina Faso.Le premier bureau comporte 7 membres : le professeur Alain Franco (France), président, le Dr Said Hajem (Tunisie), secrétaire général, le professeur Astrid Stuckelberger (Suisse), trésorier, le Dr Guy Lacombe (Québec), vice président, le professeur Robert Moulias (France), conseiller, le professeur Thérèse Moreira-Diop (Sénégal), conseiller, le professeur Jean-Pierre Baeyens (Belgique), vice président. Le Professeur Robert Hugonot (France) a été élu par acclamation président d’honneur, pour sa contribution majeure au développement de la gérontologie française et francophone.

Permettre aux pays émergents de mieux organiser la prise en charge des personnes âgées

L’AFGG a pour buts :- de réunir dans une structure de coopération les Sociétés de Gériatrie et/ou Gérontologie des pays totalement ou partiellement Francophones, et les gériatres et gérontologues d’expression française des autres pays,- de favoriser l’échange des idées et des connaissances dans les domaines de la gériatrie et de la gérontologie par les divers moyens disponibles : réunions et congrès, séminaires de travail, vidéo conférences, cours, écrits, Internet, ouvrages, etc. …- de développer la formation et l’information sur la gériatrie et la gérontologie dans ces divers pays,- de favoriser les études et recherches multicentriques et multidisciplinaires dans les domaines de la gériatrie et gérontologie,- de créer des groupes de travail francophones sur les principaux thèmes de ces disciplines.L' AFGG souhaite permettre aux pays émergents de mieux organiser la prise en charge des personnes âgées qui, sur le plan démographique, commencent à concerner des pays comme la Tunisie ou le Sénégal.L'association souhaite aussi mettre en oeuvre différents projets comme un site Internet, des programmes de formation, des projets de recherche épidémiologiques, dont le premier réunira la Tunisie , le Sénégal et la Suisse.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -