Agevillage

Eté 2004 : témoignage d'une directrice

Les emplois saisonniers vont nous manquer


Partager :

« La sécurité des politiques n’a pas de prix tandis que la sécurité des directeurs est un coût ! »C’est ce que conclut Marie Thérèse Gougaud, directrice de la maison de retraite File-Toupe, à Monthlery, Essonne, des enseignements qu’a tiré le gouvernementde la catastrophe sanitaire de l’été 2003.Toute l’année en prévision d’un éventuel nouvel épisode caniculaire, qui s’avère en cette fin août être un non-événement, les directeurs ont subi la pressiondu ministère délégué aux personnes âgées afin qu’ils s’équipent de climatiseurs ou tout au moins veillent à rafraîchir une pièce de leur établissement. Entemps ordinaire, ces mêmes directeurs lorsqu’ils pressent les pouvoirs publicsde prendre en compte leurs demandes correspondant à l’évolution des besoins deleurs résidents, ne sont pas entendus.L’appareil de rafraîchissement était donc dans cette maison de retraite opérationnel début août, "Il a fonctionné, au ralenti, au maximum 5 jours …et encore, certains résidents se plaignaient des courants d’air » Ces jours derniers les fenêtres sont restées fermées pour profiter de la chaleur emmagasinée mais avec la tempête de cette semaine "Peut être serons-nous obligés de rallumer le chauffage comme nous avions été contraints de le faire début juillet !""Cet été nous avons obtenu précise Marie-Thérèse Gouraud 3 emplois saisonniers en juillet et 3 en août, comme 46 établissements sur les 160 que compte le département." Ces emplois ont été financés à hauteur de 60% par le Conseil général. Ces salariés ont pu notamment prendre soin des personnes « démentes » qui grâce à davantage de temps passé avec elles ont été plus calmes.« Je suis inquiète,- nous a confié Marie-Thérèse Gougaud, adhérente de l’association des directeurs d’établissements d’hébergement pour personnes âgées (ADEHPA),- car à partir de septembre nous retrouverons nos moyens habituels–notrehabituelle absence de moyens, ndlr- et nous allons redevenir des « maltraitants »



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -