Agevillage

La maison de retraite idéale, selon une association de familles et résidents

Des moyens face aux besoins


Partager :

  • Obligation d’un directeur diplômé avec un minimum de connaissance en gériatrie, et de grandes qualités humaines. Une équipe qui prend la peine de connaître chaque résidant.

  • Un Personnel motivé et qualifié, dont la connaissance doit être constamment mise à niveau par des stages sanctionnés par une évaluation, notammentpour l’accompagnement des personnes handicapées et désorientées. Obligation d’un minimum d’agents qualifiés par lit.

  • Les agents de service sont ceux qui côtoient le plus souvent les résidants, aussi faudrait-il qu’ils aient un minimum de formation à la connaissance des personnes âgées mais aussi un diplôme de secourisme. (A table les morts par étouffement existent).

  • Personnel attentif à nos besoins et aimant les personnes âgées. Unpersonnel stable et en nombre suffisant, qui ait du temps à nous consacrer. - Les petites attentions du personnel sont indispensables au bien-être des résidants. Le pire c’est l’indifférence. « Le médicament-parole, le médicament-humanité, est aussi vital que les autres et manque trop souvent. Il est de cessilences qui font mal. »

  • Un personnel attentif à ne pas crier dans les couloirs, notamment tôt le matin, et à ne pas bavarder ensemble sans s’occuper de la personne âgée qui a besoin de contacts.

  • Un personnel de nuit avec un minimum de formation en nombre suffisant et présence obligatoire d’une ou plusieurs infirmières en fonction du GMP (Gir Moyen Pondéré).

  • Il devrait y avoir une équipe de « volants » spécialisés pour les week-end et les vacances, afin que les résidants ne soient pas lésés par le manque de personnel.


  • mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    jackieloulou

    28/12/2013 08:12

    réprimande de la direction


    et oui maloudrome ... qui sont les membres de cette CVS ? le milieu hospitalier, entre autre est un milieu très fermé et conservateur .. beaucoup de choses à changer paticulièrement dans ce secteur ....



    babar211

    31/01/2012 08:01

    VERS DE VRAIS CONTROLES


    lA JOURNEE EN EHPAD QUE JE CONNAIS -CONDUITE PAR MES SOINS A 10H -CAFE OU THE? PETITS GATEAUX 1H 1/4 -DECRIPTAGE DE LA PRESSE. -12H30 METTRE LA TABLE POUR CEUX QUI VEULENT(1 SEUL) ET REPAS JUSQU'A 14H. ENSUITE LECTURE OU 2 FOIS PAR MOIS,MESSE. -ENTRE 16H JE VAIS CHERCHER LE MALADE...TOUT LE MONDE EST ASSOUPI.POURTANT AVANT DE LE PLACER LA? L'AS M'AVAIT VANTE LA STIMULATION DU CERVEAU DANS CES EHPAD! L'ARGENT N'EST PAS DEPENSE POUR LES ACTIVITES ET LE PERSONNEL CHANGE?CHANGE SANS ARRET ET LES MALADES N'ONT AUCUN REPERE. CHANGER? ME DIREZ VOUS MAIS IL Y A DE LA PLACE NULLE PART



    maloudrome

    25/01/2011 09:01

    réprimande de la direction


    Je suis membre élue CVS des familles de résidents dans un EHPAD de la DROME. Je me suis plainte des conditions de vie des résidents, pendant les travaux de rénovation de l'établissement (couloirs froids, risques de chutes dû à l'encombrement des couloirs par le chantier en cours....) Je viens de recevoir à mon adresse personnelle, une lettre de "réprimande" de la direction générale qui me dit en résumé : "si vous n'êtes pas contente, nous vous conseillons vivement de mettre votre maman dans un autre établissement"... non respect des familles et menace envers une résidente !!! Ce courrier partira en copie au conseil général de la drôme pour info.... réponse indécente, inadmissible, inacceptable !




    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -