Agevillage

Un livret de la bientraitance chez MEDIDEP

Douze thèmes et consignes à respecter dans les 60 établissements


Partager :

"Vous avez entendu parler de la maltraitance en institutionet et certainementvous la redoutez"C'est à partir de ce constat que les équipes de terrain au sein de deux résidences du groupe MEDIDEP, ont travaillé. L'idée était de rappeler "ces gestes et attitudes quotidiens qui donnent sens aux métiers".Ces équipes pluri-disciplinaires ont repris les moments-clés de la vie du résident et de sa famille pour rédiger en phrases courtes, simples, directes, issues de l'expérience, les consignes internes.Ces nouvelles exigences viennent compléter la Charte Qualité MEDIDEP ainsi que la Plaquette sécurité/qualité où se trouve indiquée le n° de Tel. d'ALMA France (Allo maltraitance).Chacune des 60 résidences du groupe MEDIDEP a reçu une centaine de "livrets de la bientraitance" à destination des professionnels mais aussi des familles (cf.le 12ème thème abordé ci-dessous).

Les douze thèmes et des consignes déclinées

  • L'accueil : "Lui proposer de rapporter des effets personnels pour avoir des repères" - "se présenter individuellement, progressivement, à la personne qui arrive"...
  • Le respect : "être à l'écoute de chaque personne, de ses désirs" - "mettre de la musique ou la télévision uniquement selon les goûts des résidents"
  • Les plus fragiles face à l'institution : "rassurer..." - "expliquer..." - "si un résident s'oppose aux repas ou aux soins : réinventer l'approche et les solutions proposées à chaque occasion" ...
  • La communication et les échanges : "Parler aux personnes avec douceur" - "vouvoyer tous les résidents"...
  • La mobilité : "prévenir la personne en fauteuil roulant lorsqu'on arrive derrière elle ou lorsqu'on la déplace" - "Laisser les résidents libres de leurs mouvements : ne pas utiliser la contension abusivement, ne pas fermer leur porte à clé ni metrre les freins à leur fauteuil arbitrairement - dans la limite d'une prise en charge raisonnable pour la personne âgée ou son entourage" ...
  • Les repas : "Laisser la personne manger avec ses doigts si elle le souhaite" - "Ne pas mélanger les aliments" - ....
  • La nuit : "Adapter l'heure du coucher aux préférences des résidents" - "Ne pas mettre systématiquement de barrière aux résidents qui souhaitent déambuler pour éviter le risque de chute aggravée" - ...
  • Les moments de détresse : "Quand le résident parle de la mort, ne pas fuir le sujet : manifester que l'équipe est là" - "Ecouter la personne, être attentif à sa détresse sans chercher à faire diversion" - ...
  • L'image de soi : "Laisser aux personnes le choix de leurs vêtement le matin" - "Ne pas afficher nécessairement dessins et production des résidents pour éviter de mettre en péril leur image auprès de leur famille" - ...
  • L'intimité : "Frapper avant d'entrer dans la chambre et attendre la réponse de ceux qui peuvent s'exprimer" - "Ne pas condamner, interdire ni poser un jugement sur la sexualité des résidents" - ...
  • La fin de vie : "Quand le résident dit qu'il a mal, il a mal" - "Aider le résident à formuler ses dernières volontés" - ...
  • Ce que nous attendons de vous, futurs résidents et proches des résidents : "La tolérance, en partiuclier la tolérance raciale et culturelle" - "Nous remercions les familles de respecter comme nous le faisons, les règles de droit qui établissent que l'on ne peut pas faire ni imposer ce que l'on veut à une personne âgée, même "pour son bien" : imposer une contention, forcer à manger, insister pour une propreté permanente, parler à la place de la personne par exemple" - ...
  • RenseignementsClaire Dubuisson - Medidep152 avenue de Malakoff75116 PARISMail : infodoc@medidep.comNuméro vert : 0800 880 982



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -