Agevillage

Equipements intergénérationnels, multi-activités en EHPAD

Une nouvelle approche de l’hébergement des personnes âgées.


Partager :

De plus en plus de demandes de solutions originales pour éviter l’impression de se couper de la vie, par l’entrée en établissement sont émises.
Nous avons demandé à au Cabinet Guy SudreConsultants de nous donner son point de vue sur cette évolution.

Une évolution continue de l’Hospice à EHPAD respectant de plus en plus la personne âgée

A. Une évolution somme toute récente. Moins d’un demi-siècle nous sépare d’une époque où les personnes âgées étaient obligatoirement dans leur famille et où seules les « indigents » finissaient leurs jours en hospice. La vision des services de longs séjours de l’époque reste dramatique par manque total de respect des « assistés » à qui on assurait la seule protection de l’extérieur, les soins vitaux et la nourriture. C’est l’époque des dortoirs sinistres. Progressivement les situations se sont améliorées et après l’humanisation, les démarches qualité apportent aujourd’hui des réponses, sous forme d’EHPAD, qui sont souvent d’un niveau équivalent ou supérieur aux conditions d’habitat que les bénéficiaires ont connu durant leur vie.

B. La localisation des établissements est passée par trois étapes. Les hospices se trouvaient en centre ville. Les premiers établissements qui leur ont succédé étaient dans la nature, dans un souci de calme et d’environnement sain. Les dernières générations d’établissements sont de plus en plus intégrées dans des quartiers à défauts d’être dans l’hyper centre des villes.

C. Un double objectif d’héberger et de soigner les résidents a marqué la conception des établissements.Le fait de maintenir leur socialisation est un souci récent. Leur assurer le moyen de continuer à être intégré dans la vie de la cité est encore souvent tempéré par l’affirmation du non intérêt des résidents vu leur âge. Seuls des visionnaires ou des utopistes parlent depuis des années de structure résolument inter générationnelles, ou de mixité dans les activités, l’hébergement des personnes âgées n’étant qu’un pôle parmi d’autres.

D. Pourtant d’autres pays ont déjà opté pour des solutions de cette nature.Ainsi le Canada fait figure de pionnier. Le développement d’Internet avec ses forums de discussions a banalisé cette approche. La France ne pouvait pas rester étrangère à cette tendance. Il est important aujourd’hui de voir dans quelle mesure ces approches se généralisent.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -