Agevillage

Alzheimer

Pas plus de 3,6 euros de medicaments par jour pour les patients anglais


Partager :

Le ministère de la santé britannique voudrait limiter l’accès aux soins des personnes atteintes d’Alzheimer

La colère des familles britanniques monte sérieusement : des milliers de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer pourraient se voir priver de médicaments – ou être obligées de s’approvisionner à leurs frais - si les recommandations du National Health Service devenaient effectives. Il s’agit en effet de limiter l’accès aux médicaments pour les patients atteints d’Alzheimer à des dépenses plafonnées à 2,5 livres par jour (3,6 euros).L’Alzheimer's Society et le Royal College of Psychiatrists ont sévèrement condamné cette limitation dans l’accès aux soins. l’Alzheimer's Society, a déclaré: "Nous sommes stupéfaits de cette proposition qui consiste à priver de soins des personnes vulnérables . Si ces recommandations sont adoptées, des milliers de personnes atteintes de démence se verront refuser les seuls traitements qui leur sont adaptés. Ceci est juste un exemple supplémentaire de l’incapacité du NHS à traiter la démence comme un problème médical“. Le National Institute for Clinical Excellence (Nice) avait recommandé de ne pas utiliser le Donepezil, la Rivastigmine et la Galantamine dans le traitement de la maladie d’ Alzheimer au moment des premiers symptômes. Mais l’institution médicale britannique avait estimé que ceux qui prenaient déjà ces médicaments ne se les verraient pas retirés.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -