Agevillage

Lutte contre la maltraitance à Paris

Six initiatives de « bientraitance » sont récompensées cette année


Partager :

La Ville de Paris a fait de la lutte contre la maltraitance une de ses priorités. Elle s’engage à ce que les « aînés parisiens » bénéficient des services de qualité tant à domicile qu’en établissement, qu’ils sont en droit d’attendre.Danièle Hoffman Rispal, adjointe au maire de Paris, chargée des personnes âgées, continue d’encourager les initiatives simples ou innovantes qui concourent à la « bientraitance » et conduit des actions pour une meilleure prise en compte des besoins des personnes âgées . Un travail de prévention auprès des intervenants et une écoute téléphoniquedes signalements - Le programme « d’humanisation » des résidences gérées par le Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris se poursuit, précise Danièle Hoffman-Rispal. Il s’agit, notamment, d’accroître le nombre des douches dans les établissements. Parallèlement, explique l’adjointe au Maire, la meilleure façon de lutter contre les actes de maltraitance est d’agir en amont et de les prévenir en sensibilisant les personnels à ces questions. C’est dans le mêmeesprit que nous avons procédé au recrutement d’un psychologue pour chacun de nos établissements dont les missions sont tant l’aide aux résidents, qu’aux familles ou aux agents. »A côté de ce travail de prévention, une antenne ALMA a été créée à Paris en avril 2003. Les personnes âgées et/ou leurs familles peuvent joindre ALMA Paris au 01 42 50 11 25 pour signaler les situations de maltraitance dont ils sont témoins ou victimes. Le dispositif d’écoute permet aussi le suivi des situations.Repérer et valoriser les actions et les projets de tous les acteurs quis’impliquent - C’est à l’occasion de la mise en place de ce numéro d’appel queDanièle Hoffman-Rispal a ouvert le concours des Initiatives de la bientraitance de la Ville de Paris. S’il est nécessaire de dénoncer les actes de maltraitance commis par certains professionnels et certaines familles, il est important de ne pas stigmatiser l’ensemble des aidants professionnels et familiaux quidans leur majeure partie effectuent leurs missions avec dévouement, courage, respect et sérieux.Les lauréats du cru 2004 - originalité et innovation du projet présenté, facilité de mise en place pour qu’il puisse être reproduit, intérêt pour les personnes âgées, leur famille voire les professionnels. Deux lauréats ex-aequo :
  • Vie en établissement d’accueil pour personnes âgées- La Résidence santé Cousin de Méricourt pour la mise en place d’un atelier defoot aménagé destiné aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer accueillies en unités de vie protégée.- La résidence santé Arthur Groussier pour les actions menées afin d’aider à la gestion du stress des personnels travaillant auprès des personnes âgées.
  • Catégorie vie à domicile - Le Point Paris Emeraude 11ème pour son action de mise en place d’un réseau de bénévoles formés assurant des visites aux personnes âgées isolées du 11ème arrondissement- UMC Social pour la création d’une salle de mise en situation du domicile d’une personne âgée dépendante destinée aux aidants professionnels et familiaux
  • Catégorie sport, culture et inter génération - La résidence services Omer Talon pour le jumelage intergénérationnel mené avec les enfants d’une classe de CM2 autour du « yoga du rire ».- La Maison Ouverte pour son atelier d’entretien et d’harmonie corporelle proposé aux personnes âgées vivant sur un site de 587 logements sociaux.


  • mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -