Agevillage

Les français et les conseils généraux

Sondage IFOP - ADF - Ouest France


Partager :

L'action des départements reste encore floue pour les 955 français interrogés par téléphone pour ce sondage.Pour les citoyens, le département c'est le préfet et en second lieu le conseil général. Cette appréciation s'est accentuée depuis le dernier sondage en 2002.Les français continuent de souhaiter plus d'informations sur les actions des conseils généraux.Louis de Broissia, ancien journaliste et maintenant pésident du conseil général d ela Côte d'Or, s'interroge sur l'opportunité de faire évoluer le nom des conseillers généraux en conseillers départementaux (les français interrogés dans le sondage ne se prononcent pas). Il pense que les conseillers généraux devraient identifier plus clairement leurs coeur de métiers pour communiquer essentiellement sur ceux-ci et capitaliser ainsi en image.Ainsi , si l'action sociale, la gestion de l'APA, des collèges commencent à être identifiées, le RMI reste un action d'Etat pour les français, alors qu'il est géré depuis longtemps par les départements.Rien de pire que ces pannneaux d'informations pour la construction d'un bâtiment semi-public où tous les financeurs s'affichent les uns à côté des autres : Europe, Etat, Région, Département, Communauté de commune, Commune...



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -