Agevillage

Appels d'Urgence

Le conseil de l'ordre du finistère juge le médecin de garde responsable


Partager :

Une septuagénaire de Brest était décédée le 5 aout dernier après être restée apparemment deux heures sans secours. Après enquête ouverte par la Ddass du Finistère les services d’urgence du département ont été exonérés de responsabilité.La famille de cette habitante du Finistère, agée de 79 ans avait dénoncé dans une lettre au ministre de la Santé la lenteur des services d'urgence. La victime aurait attendu deux heures entre son premier appel au Samu et l'arrivée d'un médecin.Elle n'aurait pas pu entrer en contact avec le médecin indiqué par les secoursqui se serait trouvé en vacances alors qu'il était répertorié comme médecin degarde ce jour là par le Samu.Après avoir vérifié la vacance de la garde, le Samu aurait demandé à une ambulance privée, sans médecin à bord, de se rendre chez la septuagénaire. Arrivés une demi-heure plus tard, les tentatives de réanimation de la dame par les ambulanciers sont restées vaines.Selon la famille également, la victime résidait à cinq minutes du centre de secours et à cinq minutes du médecin de garde.Il a finalement été conclu que l'accident avait pour origine une «erreur de téléphone» imputable au «médecin remplaçant», qui «a oublié de modifier le numérode téléphone de garde où il était joignable».



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -