Agevillage

L'ADMR fête ses 60 ans et regarde vers l'avenir


Partager :

Lors de notre congrès ces 17 et 18 novembre 2005 à Montpellier, pour notre soixantième anniversaire, un éclairage très instructif a été donné à nos adhérents, (ils étaient près de 3000) sur ce que sera dès janvier 2006 le nouveau paysage du secteur des services à la personne.La création d’enseignes est au centre de ce nouveau dispositif. Ces enseignes seront demain des éléments essentiels de structuration du secteur de l’aide à domicile.L'ADMR a senti une volonté forte, du côté du gouvernement, de faire avancer les choses. Une impulsion est donnée pour développer la demande des services à lapersonne et pour rendre plus attractif les métiers en améliorant et en valorisant les conditions de travail des salariés.C’est pour ces raisons, que l’ADMR a décidé très vite de créer, en partenariat avec l’AG2R et le Crédit mutuel l’enseigne DOMI +. Une fois encore, nous avons su être réactifs.

qu’est-ce qui va changer pour nous, dans nos associations locales avec la mise en place de cette enseigne ?

A la fois tout et rien.Sur la réalisation de la prestation proprement dite, l’enseigne en effet ne va rien changer.Les prestataires qui existent aujourd’hui dans le secteur et ceux qui vont se créer demain : associations, entreprises du secteur marchand … tous pourront continuer à exercer en fonction de leur spécificité, avec les modes d’intervention qui leur sont propre.De ce point de vue, à l’ADMR, nous avons des atouts. Nous sommes présents sur l’ensemble du territoire avec 3200 associations locales. Notre modèle d’intervention est reconnu. Il a fait, au cours de notre histoire, et fait encore, la preuve de son efficacité : je veux parler de notre triangle d’or (client-adhérent, bénévole, professionnel-salarié). Et bien, ce modèle n’est pas du tout remis en question. Bien au contraire, mais nous devrons continuer encore à le renforcer.Plusieurs certitudes me confortent dans cette idée.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -