Agevillage

Handicap - emploi

Philippe Bas annonce un renforcement du volet embauche


Partager :

Le ministre délégué aux Personnes handicapées, Philippe Bas, a annoncéjeudi 9 février qu'il allait renforcer le volet emploi de la loi Handicap, promulguée il y a un an et qui «entre en 2006 dans la période du concret», sous le regard vigilant des associations.

Rappelant que «30% des personnes handicapées sont au chômage», M. Bas, ministre délégué aux Personnes handicapées, a indiqué, jeudi 9 février, lors d'une conférence de presse pour le premier anniversaire de la loi du 11 février 2005 qu'il souhaitait «renforcer le volet emploi de la loi pour améliorer l'accès à l'emploi des personnes handicapées».Le ministre a notamment annoncé la création d'un dispositif en faveur des «entreprises adaptées», nouvelle appellation depuis le 1er janvier des ateliers protégés, des structures qui emploient en France environ 20.000 travailleurs handicapés. «Avec Gérard Larcher (le ministre délégué à l'Emploi)», a dit M. Bas, «nous allons mobiliser près de 30 millions d'euros en 2006 , contre 18 M en 2005» pour ces 500 entreprises: elles bénéficieront d'un bilan économique et de plans d'objectifs, «avec une attention particulière aux situations d'urgence». La Loi Handicap «entre en 2006 dans la période du concret», a estimé M. Bas. «L'énorme chantier réglementaire n'est pas tout à fait terminé, mais dans les domaines essentiels, tout est en oeuvre», s'est-il félicité. Le texte du 11 février 2005, plus grande loi handicap votée en France depuis 30 ans, a notamment mis en place une prestation de compensation du handicap (PCH), et une garantie de ressource à hauteur de 80% du Smic pour les personnes handicapées ne pouvant pas travailler.Cette loi a créé les Maisons départementales du Handicap, qui doivent, depuis le 1er janvier, informer et orienter les personnes handicapées et elle durcit la contribution à un fonds spécial des entreprises ne respectant leurs obligations légales d'employer au moins 6% de personnes handicapées. «La loi ne peut pas tout, il faut aussi que les mentalités changent» , a affirmé le ministre, annonçant le lancement, le 11 février, d'une campagne nationale de sensibilisation. Elle sera notamment composée de spots radio «pour faire changer le regard de la société sur les personnes handicapées».



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -