Agevillage

Malvoyance : dmla, glaucome, cataracte

Dépistage


Partager :

A l'inverse de certaines pathologies visuelles comme la cataracte, dont le dépistage précoce n'est pas en général décisif quant au succès du traitement chirurgical de la maladie ou à sa compensation (loupes...), d'autres maladies que nous allons présenter doivent être dépistées le plus tôt possible.

C'est le cas du glaucome, dont les symptomes passent souvent inapercus au début.
Il peut cependant se manifester de façon explicite : douleur occulaire violente, baisse d'acuité, nausée. La DMLA, qui se traduit par une perte d'acuité, une réduction du champs visuel et/ou la déformation de l'image.

Pour ces maladies, un traitement rapide est déterminant : faire baisser la tension occulaire permet d'éviter les complications du glaucome.
Certaines pratiques chirurgicales, notament au laser, permettent également d'empêcher la propagation de néovaisseaux condamnant à terme la macula et donc la vision des détails. Quand on sait que la majorité des DMLA touchent tour à tour les deux yeux, et qu'il faut idéalement intervenir dans les 48 heures après l'arrivée des premiers symptomes, il y a de quoi se sentir motivé.

Nous conseillons expressemment de prendre les premières manifestations au sérieux
et de consulter le plus vite possible un ophtalmologiste ou le service hospitalier spécialisé .

 

 En savoir plus :
voir aussi le guide de l’INPES et de la Fondation de France  « Quand la malvoyance s’installe »



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

papesse

19/11/2014 07:11

glaucome azheimer


la recherche accélérée pour la maladie azheimer peut elle la maladie du glaucome merci




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -