Agevillage

Accueil Alzheimer

La Ville de paris inaugure un centre d'accueil thérapeutique "Memoire +" dans le 15ème arondissement


Partager :

Avec l'ouverture dans le 15ème arrondissement d'un nouveau centre d'accueil de jour thérapeutique, destiné aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, inauguré le 31 mai, Paris compte désormais 120 places disponibles qui permettent de répondre aux besoins de 300 personnes concernées, spécifie la Ville de Paris.Installé au 125, rue Falguière, dans des locaux de 250 mètres carrés, appartenant à l'OPAC de la Ville, le centre "Mémoire +" propose, de 10 h à 17 h, des activités de stimulation sensorielle, corporelle et cognitive ainsi que des activités liées aux gestes de la vie quotidienne.L'encadrement est assuré par une équipe de 7 personnes : directrice, médecin gériatre, infirmière, psychologue, ergothérapeute, psychomotricienne et aide-soignante.Les personnes accueillies s'y rendent deux à trois fois par semaine.Résidantes principalement de l'arrondissement, elles présentent soit un stade précoce ou avancé de la maladie, mais stabilisé. Elles sont orientées vers l'accueil de jour à la suite du partenariat entre l'hôpital de Vaugirard, les médecins de ville et les travailleurs sociaux.Ce centre est le 5ème de ce type créé dans la capitale depuis 2001. Les autres sont situés dans les 13e, 18e et 20ème arondissement (2).Afin que les plus modestes puissent bénéficier de cet accueil, le Département de Paris a mis en place une aide destinée à moduler le prix de journée payé parla personne en fonction de ses ressources et de son niveau d’imposition.Ainsi le coût à la journée s'échelonne de 16,5 € pour la tranche inférieure à 351 € jusqu'à 59 € pour la tranches supérieure à 2028 €Cette aide qui représente un coût d’environ 6000 euros par place et par an, est versée directement aux gestionnaires des centres d’accueil de jour.D'autres projets en cours de réalisation devraient permettre de créer, prochainement 173 places supplémentaires.Le centre Mémoire + été réalisé grâce à des financements conjoints du département (80 000 €), de la région (100 000 €) et des caisses de retraite complémentaires (287 000€), précise encore la mairie de Paris.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -