Agevillage

Services de Soins à domicile

Infirmier(e) à domicile : quel est son rôle ?


Partager :

 

Une infirmière est-elle une simple aide technique ?

" Arriver chez quelqu'un, lui faire une piqûre et repartir, n'a aucun intérêt. En revanche, la relation que l'on va nouer avec une personne âgée fait partie des soins et de la qualité de sa santé. Une vieille dame à qui je fais la toilette, je peux aussi lui couper les cheveux, l'habiller, l'installer devant la télévision pour qu'elle regarde une émission.
J'ai envie de redonner aux vieux l'envie de plaire et de se plaire. Ainsi, ils vieillissent moins vite
" dit Régine, infirmière à Montélimar.

En gérontologie, le rapport humain est au coeur de la relation thérapeutique.

Par son contact, ses qualités personnelles, son sourire, sa disponibilité... une infirmière peut jouer un rôle clé dans le rétablissement progressif d'une personne handicapée.

 

Un(e) infirmièr(e) est aussi en contact permanent avec le médecin

Par le regard qu'il-elle porte sur chaque patient, par la relation que ce(tte) professionnel(e) entretient avec lui, il-elle est en mesure de l'alerter chaque fois que des symptômes particuliers apparaissent.
Il n'est pas rare non plus qu'une infirmière joue un rôle dans le règlement des problèmes familiaux.

Elle aide à analyser le comportement perturbateur d'une personne âgée, intervient pour empêcher des violences d'être commises contre un infirme.
La richesse des relations humaines entre un(e) infirmièr(e) et ses patients en surprendrait plus d'un.

Il est permis d’exiger un minimum de ponctualité d'un(e) infirmièr(e). Il est anormal qu'une personne âgée attende sa visite toute la journée.

Structure juridique des soins infirmiers

  • Les soins à domicile (piqure, pansements...) réalisés par des infirmier(e)s exerçant à titre libéral sont remboursés à l'acte. Mais dans le cas d'une prise en charge globale (toilettes notamment), un protocole de prise en charge est mis en place et le patient n'a rien à débourser personnellement, un mécanisme de tiers payant par la sécurité sociale se met en place.  
  • S'ils sont réalisés par des infirmiers salariés d'une structure de soins, ils sont alors pris en charge d'une manière forfaitaire et doivent donner lieu à une demande de prise en charge.

Le coût de l'infirmier(e) à domicile

Les personnes âgées de plus de 60 ans ont seulement besoin d'une prescription médicale pour être prises en charge par la sécurité sociale. Cette prescription sert à obtenir l'accord du contrôle médical de l'assurance maladie. En réalité, la Sécurité sociale notifie surtout les refus. Si votre caisse n'a pas répondu dans les dix jours, la demande de prise en charge peut être considérée comme ayant reçu un avis favorable.

La prise en charge et le mode de paiement seront différents selon que vous ferez appel à un(e) infirmièr(e) du secteur libéral ou à une association spécialisée dans les soins infirmiers à domicile :

  • L'infirmièr(e) libéral(e) devra être payée directement par la personne âgée pour les soins particuliers (piqures, pansements...), laquelle ne sera remboursée qu'à 65 % par la Sécurité sociale. 35 % du coût de la prestation reste à la charge de la personne âgée. A moins bien sûr que la personne âgée ne bénéficie d'une prise en charge à 100 %, cas le plus fréquent - si bien qu'elle est alors intégralement remboursée par la Sécurité sociale. Souvent, l'infirmier(e) se fait régler par tiers payant auprès de l'assurance maladie.
  • La Couverture maladie universelle prend aujourd'hui le relais de l'aide sociale pour les personnes démunies.

La toilette est-elle un soin médical ?

Les infirmières ont longtemps eu le monopole de la toilette, considérée comme un soin médical. Elles pouvaient se faire assister par une auxiliaire de vie sociale (AVS). Désormais, les auxiliaires de vie sociale peuvent réaliser des toilettes, celles qui ont un diplôme ont été formées pour cela. 

 

Site à consulter

Tout sur le cadre juridique des soins infirmiers

 

L'infirmier(e) est-il (elle) tenu(e) de remplir un dossier ?

Contrairement à bon nombre de pays occidentaux où le dossier du suivi infirmier à domicile est une pièce obligatoire, en France, cette pratique est laissée à l'appréciation des infirmiers eux mêmes.

Le dossier médical où sont recensés tous les soins reçus par un patient n'existe qu'en institution. L'infirmier coordinateur centralise l'information et la transmet aux intervenants.

A domicile, chaque professionnel libéral a sa recette personnelle et utilise soit un fichier, soit une fiche de liaison, soit un agenda, soit des feuilles volantes, soit un cahier...



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

PILLULE

27/05/2012 16:05

LES TOILETTES


Pour les soins à domicile arretez svp "d'oublier" les centres de soins infirmiers qui assurent tous les jours dimanches et fêtes leurs prises en charge quelqu'elles soient, pour toute "clientèle" donc sans limite d'âge. Cordialement



inflib

02/09/2011 11:09

emploie ide libérale


je pense que le mot employer une ide libérale peut porter à confusion ,en effet les patients font appel à l'ide lib pour une prestation payée par la sécurité sociale, ils ne sont pas employeurs de l'ide félicitations pour votre site! cordialement B forait



inflib

02/09/2011 11:09

prise en charge personnes agées


juste pour vous signaler que le paragraphe sur le mode de paiement d'une prestation ide libérale : pour les injections et les autres soins ok paiement à l'acte mais pour la prise en charge des soins de toilette, nous devons établir une demarche de soins infirmiers,cottations forfaitaire,AIS 3 soumit au controle du médecin de la sécu pour avis, le paiement se fait par le tiers payant, les patients ne paient pas l'infirmière c'est le même système que pour les centres de soins.Il n'y a pas de différence sur le paiement, le patient n'avance pas les sommes engagées pour ses soins par ailleurs les soins dispensés par les aides soignantes sont des soins infirmiers par délégation donc font partis du domaine sanitaire à l'inverse des toilettes faites par les avs qui sont considérées comme une aide à la vie courante donc du sociale, le financement ne vient pas des même caisses je vous remercie de l'attention que vs porterer à ma réaction,et clarifier les paragraphes concernés cordialement B FORAIT




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -