Agevillage

Old Up : les éclaireurs du grand âge inventent leur rôle dans la société et racontent

Bernadette Malézieux-Dehon, 85 ans. "Je ne suis pas rien dans la société"


Partager :

BMD parle de l’association « Old Up qui donne à ses membres une meilleure envie d’être dans la vie », elle apprécie de s’y sentir attendue, même fatiguée, elle parle et apprécie cette intéressante forme de bénévolat qui lui fait comprendre et dire : « Je ne suis pas rien dans la société ».
Puis elle précise le travail qu’elle y fait, sur la solitude en particulier : question à laquelle il faut trouver des réponses, notamment dans les grandes villes où l’on peut se sentir paumé, surtout si l’on n’a pas beaucoup d’argent. Elle parle du  bonheur que l’on ressent à se sentir utile en faisant des choses en commun, de la tristesse qui du coup disparaît, de son envie d’être passionnée jusqu’à la mort …
Paris, 3 mars 2011



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

mc

20/07/2011 10:07

bravo André


J'ai regardé votre vidéo ce matin au boulot, et ce que vous dites fait honneur à cette phase de la vie que les statistiques classent dans le "grand âge". Je travaille sur les politiques vieillissement depuis longtemps et plutôt en vain... mais chaque fois, en tant qu'anthropologue que j'entends quelqu'un commme vous s'exprimer avec tant de hauteur, je bénis le jour où j'ai hérité de cette thématique dont personne ne voulait dans mon agence d'urbanisme métropolitaine. Bonne vie à vous et surtout gardez ce bon coeur (au deux sens du terme)! Voici mon souhait : que nulle peur ni hallucination ne vous pertubent le jour J du grand passage ! Cordialement Marie-Christine




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -