Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

De l'aspirine pour lutter contre Alzheimer ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 07/12/2015

0 commentaires
MédicamentsLe possible rôle préventif de l’aspirine face à la maladie d’Alzheimer avait déjà été envisagé. Mais une nouvelle étude va plus loin : l’acide acétylsalicylique (le petit nom de notre bonne vielle aspirine) pourrait intervenir dans le traitement d’une maladie neurodégénérative (Alzheimer mais aussi Parkinson ou Huntington) déjà présente.

C’est une étude américaine publiée dans le journal scientifique PLoS One qui s’est penchée sur le rôle anti-neurodégénératif de l’aspirine, ou plus exactement, de son précurseur, l’acide salicylique. Une partie de celui-ci se lie en effet à une enzyme appelée GAPDH (glycéraldéhyde 3‑phosphate déshydrogénase), qui intervient dans la mort des neurones. De ce fait, l’acide salicylique empêcherait l’enzyme d’atteindre les neurones et de déclencher leur mort, bloquant donc l’aggravation de la maladie. Des résultats qui ont encore besoin d’être confirmés. Attention en attendant à ne pas vous automédiquer, l’aspirine n’est pas un médicament anodin…



Partager cet article

Sur le même sujet