Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Canicule, événements naturels, accidents biologiques... : un nouveau dispositif pour alerter

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 2 min

Date de publication 20/06/2022

0 commentaires

FR-Alert sera déployé dès la fin du mois

Si l’épisode de fortes chaleurs précoces doit se terminer ce lundi, les prévisions sont peu optimistes pour l’été 2022 qui pourrait être particulièrement chaud et sec. Le point sur les mesures à prendre et le nouveau dispositif d’alerte FR-Alert, mis en place par le gouvernement.

40,2 °C à La Noë-Blanche, en Ille-et-Vilaine. 42,9 °C à Biarritz. 40,5 °C à Bordeaux. 43 degrés à Pissos, dans les Landes. Depuis le début de la vague de chaleur précoce, qui a démarré le 15 juin, nombre de communes ont battu leur record de température, pour un mois de juin et parfois tous mois confondus. 

Un épisode caniculaire aussi inquiétant que dangereux. S’il est en passe de se terminer ce lundi, d’autres vagues de chaleur risquent de survenir cet été.

Les pouvoirs publics se sont donc attachés à rappeler les précautions à prendre, à l’instar de la future ex ministre de la Santé et de la Prévention Brigitte Bourguignon, en déplacement dans un Ehpad de la Vienne vendredi.

Pour lutter contre les fortes chaleurs, il est recommandé de : 

  • Boire de l’eau régulièrement et éviter l’alcool ;
  • Rester autant que possible chez soi, dans un logement maintenu au frais (volets et fenêtres fermés côté soleil) ;
  • Si le domicile ne peut être rafraichi, se rendre dans un endroit frais (bibliothèque, cinéma, magasins, pièce rafraîchie…) ;
  • Éviter tout effort physique aux heures les plus chaudes ;
  • Pour les personnes fragiles (personnes âgées notamment), s’inscrire sur le registre dédié à la mairie. Les services municipaux prendront des nouvelles régulièrement et pourront apporter leur aide en cas de besoin. 

Pour plus de conseils et d’informations, appeler le 0 800 06 66 66 (appel gratuit), et le 15 en cas de malaise.

Un nouveau système pour alerter en cas de danger

L’épisode caniculaire a entraîné de nombreux incendies, notamment dans le Var suite à un tir d’artillerie dans un camp militaire.

À partir de fin juin, les possesseurs de téléphones portables (smartphones) qui se trouvent dans une zone touchée par un tel événement seront directement alertés via le dispositif FR-Alert.

Ils recevront une notification accompagnée d’un signal sonore spécifique et d’une vibration, sauf si le téléphone est en mode avion ou éteint, en cas de menace ou de grave danger : 

  • Événements naturels : inondation, tempête et cyclone, incendie, tsunami, éruption volcanique…
  • Accidents biologiques et chimiques : pollution, fuite de gaz, incident nucléaire…
  • Dangers sanitaires : épidémie, pandémie, incident agro-alimentaire…
  • Incidents technologiques et industriels : panne des moyens de télécommunication, accidents graves sur les réseaux routiers, ferroviaires ou aériens, incident industriel…
  • Événement grave de sécurité publique, attentat terroriste.

La notification indiquera la nature du danger, sa localisation précise et les mesures à adopter.

Source : www​.gouvernement​.fr

En savoir plus

Partager cet article