Agevillage

Les maladies cardio-vasculaires

L'hypertension artérielle


Partager :

Trente pour cent environ des personnes âgées de plus de 60 ans sont hypertendues.

Description

L'hypertension artérielle (HTA) est une élévation de la pression du sang dans les artères, par rapport à une valeur dite "normale" établie par de nombreux comités scientifiques de par le monde.Bien des gens croient que la tension artérielle augmente avec l'âge.

Il n'en est rien.

En revanche, il existe une forme d'hypertension propre aux personnes âgées qui se remarque par un écart systolique alors que la diastolique reste normale. Cette hypertension dite de type systolique est due à un défaut d'élasticité des grosses artères.

Plusieurs pièges peuvent pousser à surestimer une tension artérielle

  • Prendre la tension artérielle sans avoir attendu le repos. Les mesures qui signalent l'hypertension - supérieures à 16 pour la systolique et à 9 pour la diastolique - doivent être obtenues après un repos allongé d'au moins 10 minutes. Ce sont là les critères définis par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et qui restent valables quel que soit l'âge de la personne.
  • Des artères rigides car calcifiées et donc incompressibles au brassard.
  • Ne pas tenir compte de certains régimes alimentaires qui peuvent augmenter artificiellement la tension artérielle.
  • Enfin, le fameux effet "blouse blanche" peut amener le patient - par un effet d'anxiété - a organiser une montée de sa tension artérielle. L'environnement médical peut générer un stress qui fausse la mesure. Des examens complémentaires, en cas de doute, pourront être d'un grand secours. L'électrocardiogramme, le Holter tensionnel, le fond d'oeil, l'étude de la fonction rénale, voire un profil tensionnel d'effort pourront aider le médecin à faire la part des choses.

Traitement

Une hypertension artérielle doit être traitée, quel que soit l'âge du patient.

Le traitement doit être débuté progressivement. Un seul médicament (mono-thérapie) doit pouvoir équilibrer 70 à 80 % des hypertensions artérielles.

Les excès de sel doivent être proscrits et les autres facteurs de risque cardio-vasculaire (tabac, hypercholestérolémie...) doivent être maîtrisés.

L'obésité, si elle existe, doit être combattue dans la mesure du possible.

Le traitement doit faire l'objet d'un suivi médical (prise de tension, bilan biologique). Une tension trop élevée peut être néfaste, mais un traitement trop efficace qui organise une chute de tension trop importante favorisera chutes et malaises, sans oublier de possibles accidents vasculaires cérébraux ou coronariens.

Conseils & recommandations

  • Organisez le dépistage de votre hypertension artérielle et allez rapidement voir un médecin en cas d'anomalie, même en l'absence de troubles.
  • Faites vous expliquer les conséquences de l'hypertension non traitée.
  • Posez la question des effets secondaires : mieux vaut adapter le traitement avec lui que l'interrompre.
  • Suivez le traitement, il est indispensable.
  • Trouvez un rituel pour que la prise de votre traitement devienne automatique, à heure fixe.
  • Apprenez à anticiper en ce qui concerne vos ordonnances et vos déplacements afin de poursuivre le traitement sans interruption.
  • Faites-vous aider par un proche si vous avez du mal à suivre votre traitement.
  • Prenez-vous en charge et allez chercher de l'information : interrogez votre médecin, lisez des revues, écoutez et regardez les émissions qui parlent d'hypertension artérielle.
  • Prenez conscience des conséquences et des risques de votre HTA mais sans dramatiser, et acceptez les, cela vous aidera à mieux vous soigner.
  • Adaptez votre mode de vie à votre pathologie (exercice physique, sel, tabac...).
  • Ne prenez pas le risque de manquer de médicaments.
  • Consultez régulièrement votre médecin.

Retour au sommaire du dossier



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -