Agevillage
  >   Actualités  >     >   La cause des aînés : pour v...

La cause des aînés : pour vieillir autrement … et mieux

Actes du colloque dirigé par Catherine Bergeret-Amselek


Partager :

La cause des aînés Après l'ouvrage "La vie à l'épreuve du temps" qui posait la question de la psychanalyse après 70 ans et l'organisation du 4e colloque sur les âges de la vie intitulé "La cause des aînés" en juin 2010, soutenu par Agevillage.com, Catherine Bergeret-Amselek publie les actes de cet évènement préfacés par Geneviève Laroque, présidente de la FNG (Fondation nationale de gérontologie) et introduits par Nora Berra secrétaire d'Etat chargée des Aînés.
Ces actes intéresseront les psychanalystes, psychologues, soignants, gérontologues, étudiants et toute personne qui avance en âge ou qui aide une personne qui vieillit.

Les 27 contributeurs : psychanalystes, spécialistes de la gérontologie (M. de hennezel, JP Aquino, F.Blanchard, P.Champvert, Y.Gineste, J.Maisondieu, O.Ladoucette), écrivains (N.Châtelet), journalistes (F. de Closets) proposent de "regarder autrement le vieillissement".

Au sommaire
Point de vue anthropologique
  : existence après 60 ans, nouvelles perspectives, nouveaux enjeux par G. Arbuz.

Psychanalyse et vieillissement
- Shangri-La ou la vieillesse, invitation à l'intériorité par A.Amselek
- Vieillir, un voyage à la découverte de soi-même, D.Quinodoz
- Ecouter une vieille personne, psychiquement vulnérable, dans son environnement, J.Polard
- Le grand âge à l'aune du narcissisme, M.Péruchon
- Sortir du temps, C. Herfray

La sexualité au grand âge
- La nuit, tousles vieux ne sont pas aussi gris qu'on le dit P.Ben Soussan
- Les amours tardives : romn et/ou rélalité, N.Châtelet

Gériatrie et Vieillissement
1. La vieillesse sur le terrain
- Libre et en sécurité dans un établissement comme chez moi par P.Champvert
- La philosophie de l'Humanitude, Y.Gineste
- Le syndrome de Tithon ou l'utruicide des vieux, J.Maisondieu
- La relation soignate avec cette vieille personne vieillie et malade. Une relation d'amour et de distance. F.Blanchard

2. Un autre regard sur la maladie d'Alzheimer
- Une histoire brève de la maladie, JP Aquino
- Réalité et fantasme dans l'aide au parent touché, PM.Charazac
- Pour une approche dynamique et intégrative des manifestations cliniques de la maladie, C.Dérouesné
- Environnement, diagnostics et traitements, O.de Ladoucette
- Créer pour se sentir vivant : le pari de l'accueil de jour pour lutter contre la perte d'estime de soi, ML.Martin
- Travail de mémoire autour de l'écriture de chansons, JM Taliercio
- Des ateliers à médiation artistique pour un public de personnes malades, S.Rougeul

3. La fin de vie
Clinique de la fin de vie
Les soins paliatifs en 2010 : peut-on vraiment choisir sa mort ? B.Devalois
Fin de vie et vulnérabilité, M.de Hennezel

Choisir sa mort est-il envisageable ?
- La mort de ma mère, une leçon de vie, N.Châtelet
- Mortels donc responsables, F.de Closets

La créativité au grand âge
A propos de la retraite et de la création : H.Danon-Boileau
L'âge de la recherche : continuer en changeant, E E Baulieu

La cause des aînés
Pour vivre autrement... et mieux
Catherine Bergeret - Amselek

Broché EUR 26,00
Editeur : Desclée de Brouwer (9 décembre 2010)
Collection : PSYCHO
Langue : Français
Pour commander en ligne La cause des aînés


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

roman

22/10/2012 19:10

Maltraitance


La maltraitance vient en grande partie de la politique menée depuis 50 ans sur le sujet de la dépendance , nos politiques n'ayant jamais eu le courage d 'aborder de façon pragmatique le sujet et on préféré par un tour de passe passe faire peser les tarifs sur la partie hébergement (celui restant à charge pour les résidants et leur familles )Les EHPAD public faute d'une politique cohérente et de financement n'ont d'autre choix que d'augmenter le tarif hébergement pour ne pas accentuer la maltraitance ...Le personnel dans sa grande majorité étant tres dévoué



minouche

13/12/2010 11:12

cause des aînés


Complètement en accord avec DAN, il ne faut rien dire pour que notre malade n'en supporte pas les conséquences. Oui , il y a de la maltraitance, peut-être aussi par manque de personnel, il faut aller vite !! alors on bouscule un peu, et si le repas n'est pas pris assez vite, l'aide soignante hausse les épaules et abandonne.Je dois dire que certaines sont admirables de gentillesses et de patience. Quant un monsieur demande si son épouse marche dans la journée, et qu'une aide soignante lui répond: " mais oui , elle va bientôt voler " Moi je dis que c'est aussi de la maltraitance envers les familles , j'en ai moi même été victime, et que faire ? DAN dit la vérité.



DAN

08/12/2010 21:12

La cause des aînés !


Ma mère a été maltraitée en maison de retraite. J'en ai eu la preuve et la personne a reconnu les faits et a été sanctionnée. Cet après-midi, je discutais avec une aide soignante de l'hôpital qui a travaillé en maison de retraite et qui a arrêté ce travail, choquée et ecoeurée par la façon dont les personnes étaient traitées. Je lis régulièrement vos article, vos lois, vos formations mais les choses changent-elles vraiment. J'ai pu constater, étant représentante des familles au fameux conseil de la vie sociale, qu'il ne fallait déplaire à personne et que ma mère souffrait de mes remarques qui n'allaient pas dans le sens positif. Certes, les choses évoluent, mais pas assez vite et je suis découragée. Vraiment, je ne souhaite à personne d'aller en maison de retraite, même si des soignants conscieucieux y travaillent, mais trop de choses sont choquantes. Les vieux ne sont pas respectés. Ils ne comptent que par leur porte monnaie. Désolée d'être aussi dure.




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -