Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comprendre les fragilités

Rentrée 2022 : pas de répit pour les défis du grand âge

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 2 min

Date de publication 29/08/2022

0 commentaires

Cette rentrée 2022 fait suite à un été parfois très difficile sur les plans individuels, sociaux, climatiques.

Cette rentrée 2022 met à nouveau en lumière les défis de la révolution de la longévité et de la transition écologique.

Ces défis s’accélèrent.

Comme regarder la réalité du vieillissement et y faire face, avec le sourire : c’est le défi que relèvent avec talent les BD Les vieux fourneaux, portées une nouvelle fois à l’écran.

Prévenir les pertes d’autonomie fonctionnelle, soutenir la verticalité, la santé dont des défis que tentent de relever les municipalités, en première ligne. Voir cette semaine celles qui négocient une mutuelle spécifique seniors pour les citoyens les plus âgés, voir celles qui sont récompensées d’un prix du réseau Villes Amies des Aînés, comme Sainte-Gemmes-sur-Loire cette semaine.

Accompagner les situations de vulnérabilité avec des personnels formés, compétents, en nombre suffisant : les défis des déserts médicaux touchent tous les Français qui avancent en âge, leurs proches aidants, quel que soit leur lieu de vie, dans leur domicile historique, en établissement d’accueil. Voir cette semaine les alertes des associations de famille sur les conditions de vie en Ehpad et aussi ce qui change au 1er septembre : + 4% pour les retraites, ASPA (Allocation de solidarité pour les personnes âgées) et l’AJPA (allocation journalière proches aidants) notamment.

Autres défis : renforcer le répit des aidants justement. Le candidat Emmanuel Macron avait fait des annonces en ce sens (vers 2 semaines de répit par ans).
Que va-t-il faire maintenant qu’il est réélu ?
Son ministre de l’Autonomie Jean-Christophe Combe, ex directeur général de la Croix Rouge, n’annonce pas de loi grand âge pour passer à l’action mais une feuille de route”.

Pourtant la mobilisation se relance chez de nombreux élus, parlementaires, dans les associations de personnes âgées, de familles, d’aidants, les inter-CVS (Conseils de la vie sociale), les professionnels de la gérontologie, l’Observatoire du grand âge qui lance ses ateliers participatifs le 8 septembre… Tous vont faire entendre l’urgence des défis du vieillissement à la rentrée, avec une manifestation le 24 septembre et une mobilisation des professionnels le 4 octobre.

D’ici là rendez-vous en septembre au Festival Silver Eco à Cannes les 12 et 13, aux Assises des Ehpad les 13 et 14 à Paris, à l’Université d’automne de la longévité le 22 septembre à Nîmes, à l’Université d’été 2022 de l’Espace éthique à Nice les 22 et 23. Nous nous y retrouverons !

On le voit : pas de répit face aux défis du grand âge en cette rentrée 2022.

Partager cet article
Tags