Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comprendre les fragilités

Vous avez demandé à vieillir debout ? Ne quittez pas !

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 2 min

Date de publication 24/10/2022

0 commentaires

Vous avez demandé à vieillir debout ?

Ne quittez pas… avec l’association Avec nos proches qui fête ses 10 ans de mise en relation entre pairs aidants, simplement, par téléphone, avec des résultats positifs pour le proche aidant qui appelle autant que pour le proche aidant qui se propose en écoutant. Une démarche accompagnée, soutenue par l’association.

Ne quittez pas… avec lassociation Alertes 38 qui fête ses 20 ans ce 27 octobre à Grenoble. Après la présentation de l’écosystème du bien vieillir, les pistes pour des habitats collectifs, partagés, inclusifs, j’aurai le plaisir de vous présenter le label Humanitude, 1er label de bientraitance des maisons de retraite, des structures pour personnes handicapées et aussi pour les services à domicile. Venez justement fêter le 1er label Humanitude à domicile ce 8 novembre à 18h à la Cité des sciences à Paris dans le cadre de notre colloque annuel sur les approches non-médicamenteuses qui affiche complet avec un millier de professionnels attendus.

Vieillir debout demande de ne rien lâcher, de militer pour la défense des droits en Ehpad avec des conseils de la vie sociale (CVS) actifs, utiles, compétents. Les associations de familles ne sont pas satisfaites des évolutions prévues en 2023.

Vous avez demandé à vieillir debout ?

Ne quittez pas… avec un accès aux soins qui a été facilité pendant la crise covid par la télémédecine. Or le gouvernement envisage de restreindre l’accès aux téléconsultations…

On le voit, vieillir debout demande une prise de conscience, un engagement, des moyens individuels, entre pairs, collectifs, bref politiques.

Il faut un village pour aider à vieillir debout, pour défendre les droits et déployer une politique de l’âge structurée, cohérente, outillée, financée, évaluée.

C’est techniquement possible, mais politiquement pas encore structuré en France, à 360°, dans toutes les dimensions : individuelles et collectives, de l’habitat à la santé en passant par la citoyenneté. Pourtant c’est bien plus rentable d’aider à vieillir debout dans une société pour tous les âges, que de subir les coûts de la non qualité. 

Accompagner la transition démographique est aligné avec la transition climatique : plus de prévention, plus d’anticipation, plus de financements en mode investissements pour éviter, limiter les conséquences difficiles. 

Vous avez demandé à vieillir debout ?
Ne quittez pas !

Partager cet article