Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Exister c'est sortir de soi, même confiné

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 2 min

Date de publication 01/03/2021

0 commentaires

Le dernier livre du philosophe Charles Pépin s’intitule La rencontre, une philosophie (chez Alary éditions). Ses interventions dans les médias, à la radio (sur France Inter), ont raisonné chez moi avec l’actualité de la crise sanitaire.

Le philosophe repart de l’étymologie de exister : ex + sistere, « sortir de », « se manifester, se montrer », « être hors de soi », « être auprès des choses, des autres »… et donc : exister c’est aller à la rencontre de soi, des autres, des choses.

Charles Pépin s’est inspiré de Martin Buber, philosophe du début du siècle, qui dit que « La rencontre n’est pas simplement un plus. Elle n’est pas intéressante. Elle n’est pas divertissante. Elle est le cœur d’une vie humaine. »

Comment rencontrer, comment exister si on l’interdit ? Si on limite la rencontre ? 

Les associations de proches aidants de personnes vivant en Ehpad (établissement pour personnes âgées dépendantes) alertent depuis plusieurs semaines sur les effets délétères des limites à la rencontre avec leur proche. Elles veulent exister”, aider leurs proches à exister, avec les professionnels en première ligne, et non contre eux. 

Face aux situations qui ne se détendent pas, aux rencontres contrariées voire interdites, le Cercle des proches en Ehpad vient de publier dans le Figaro une tribune d’alerte à laquelle je me suis associée en tant que fondatrice d’Agevillage, de pilote des formations Humanitude, et qu’auteure du livre J’aide mon parent à vieillir debout chez Chronique Sociale.

La rédaction d’Agevillage, les experts Humanitude (qui vous invitent à un premier webinaire d’accès libre et gratuit destiné aux proches aidants et aux professionnels), tous se mobilisent pour proposer des pistes concrètes de solutions pour exister quel que soit son âge, sa situation de handicap. 

Découvrez cette semaine, ces Ehpad qui s’ouvrent, qui travaillent ce lien, ces rencontres, malgré la crise. Ils compensent vaille que vaille les limitations. Ils gagnent à être connus et soutenus comme source d’inspirations pour tous les établissements d’accueil.

Découvrez ces solutions que déploient les Français de plus en plus motivés par la vaccination anti-covid, surement pour reprendre une vie de rencontres.

Fraternibus, Solitud’Ecoute… découvrez ces services civiques, ces comédiens et tous ces bénévoles qui se mobilisent sur le terrain pour rompre l’isolement et favoriser la rencontre à soi, aux autres, aux arts…

En cette semaine du rein, découvrez les conseils de prévention, les lieux de dépistage précoce pour aller à la rencontre de notre santé aussi.

Aller à la rencontre de soi, des autres, des choses et exister, debout, malgré tout, jusqu’au bout.

Partager cet article
Tags