Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Edito - Mon poids : un indicateur de taille

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 09/11/2020

0 commentaires

Luttons tous contre la dénutrition

Voici un indicateur qui marque le risque de fragilité : perdre brutalement du poids est un signal de risque de dénutrition.

Et la spirale de la dénutrition est une spirale infernale popularisée par la gériatre-nutritionniste le Dr Monique Ferry : amaigrissement, déficit immunitaire et donc infections (urinaires, respiratoires), et donc troubles physiques voire troubles psychiques, puis escarres voire grabatisation…

Or cette spirale peut s’inverser.

Pour sensibiliser, détecter les risques et agir à temps car on peut guérir de la dénutrition : le Collectif de lutte contre la dénutrition organise une semaine d’actions avec 2000 structures de santé mobilisées du 12 au 16 novembre prochains.

Bien se nourrir, bouger, rester en lien, poursuivre ses projets : c’est vital. Même pendant le confinement.

Et penser à demain : merci de participer à cette enquête pour imaginer les futurs habitats du grand âge, alors que la première colocation pour seniors LGBT+ vient justement d’être inaugurée à Paris.

Nous vous proposons aussi cette semaine des pistes d’actions contre le diabète (à la veille de la journée mondiale ce 14 novembre), pour lutter contre l’épidémie de coronavirus en accueil familial, pour découvrir ce que propose un ergothérapeute et enfin une box-aidants et des fiches pratiques pour outiller les proches de personnes fragilisées.

On le voit : la perte brutale de poids est un indicateur de taille face au risque de fragilité.

Et non pas l’âge, comme le montre le nouveau Président des Etats-Unis !

Tous à nos balances !

Partager cet article
Tags